« Berlin, c’est toute ma vie » | Forum des cultures | DW | 13.02.2013
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Forum des cultures

« Berlin, c’est toute ma vie »

Pour Mansour Ciss Kanakassy, Berlin a changé sa vie. Depuis qu’il vit dans la capitale allemande, ce sculpteur sénégalais est devenu un artiste multimédia engagé.

Mansour Ciss Kanakassy

Mansour Ciss Kanakassy

Mansour Ciss Kanakassy : « Le Laboratoire de déberlinisation »

Mansour Ciss Kanakassy : « Le Laboratoire de déberlinisation »

Cela fait 25 ans que Mansour Ciss Kanakassy vit et travaille dans la capitale allemande. Et pourtant lorsqu’il a rencontré sa femme, une ethnologue allemande en mission en Afrique, cet artiste sénégalais n’aurait jamais pu imaginer venir s’installer en Europe. À l’époque, il sculptait le bois, des grandes sculptures aux formes cubistes en témoignent encore dans son salon.

Aujourd’hui, son outil principal, c’est son ordinateur. Et si son travail a pris une tournure plus engagée et politique, Berlin y est pour quelque chose. Car c’est ici qu’a eu lieu le partage de l’Afrique en 1884-1885. Cette conférence de Berlin réunissant les puissances coloniales ne quitte plus Mansour Ciss Kanakassy. À tel point qu’il a crée le laboratoire de dé-ber-li-ni-sa-tion. Un laboratoire d’idées, une sorte de plateforme artistique pour repenser l’histoire coloniale et le continent africain.

Concrètement, Mansour Ciss Kanakassy a choisi un support original pour dessiner l’Afrique de demain : il a crée une monnaie - l’afro – la monnaie unique africaine. Une monnaie imaginaire, symbole de l’unification des pays africains.

Écoutez le Forum des Cultures

L'Afro ou la monnaie unique africaine

L'afro, la monnaie unique africaine imaginée par Mansour Ciss Kanakassy

Liens